Communauté de pratique sur la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT)



Date(s)
Samedi le 27 janvier 2018 (9h à 12h)
Montant
10,44 $ + taxes
Animateur
Michael Rousseau
Lieu
Clinique Alinéa, 2064 chemin Ste-Foy, Québec, G1V 1R4

Description

Cette communauté de pratique vise à approfondir la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Des échanges, des discussions de cas, des présentations PowerPoint et des exercices pratiques sont à l’agenda, le tout dans une atmosphère conviviale.

Inscrivez-vous dès maintenant afin de réserver votre place.

*Thème de la prochaine rencontre : Le modèle de l’hexaflex

Pour soumettre une activité (ex : présentation de cas, PowerPoint, animation) en lien avec le thème, écrire à : michael.rousseau@cliniquealinea.com

Clientèles

Tout professionnel de la santé mentale est invité (psychologues, psychothérapeutes, travailleurs sociaux, psychoéducateur, ergothérapeute, médecins, conseiller en orientation, etc.)

Objectifs

  • Approfondir les aspects pratiques et théoriques de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT).
  • Créer des opportunités de collaboration, de partage et d’intervision afin de soutenir et approfondir sa pratique.

Matériel

Crayon et papier afin de prendre des notes au besoin.

Animateur

C:\Inetpub\vhosts\wastedwages.com\cliniquealinea.com\images\formateurs\Michael_Rousseau.jpg

Michael Rousseau

Ancien policier, Michaël a fait un changement de carrière pour se diriger vers la relation d’aide. Étudiant en travail social, il utilise l’ACT et la pleine conscience dans sa vie personnelle tout comme outil d’intervention avec diverses clientèles (troubles de dépendances, troubles de l’humeur, troubles anxieux, étudiants, professeurs, travailleurs, etc.). Il est impliqué dans divers projets lui permettant d’utiliser ces outils régulièrement (ACBS-Québec, Groupe QuiÉtude, animation d’atelier au Cercle Polaire, etc.). Monsieur Rousseau croit profondément que ces pratiques peuvent être très bénéfiques pour tous, autant professionnels que clients. La principale raison pour laquelle il s’implique dans les communautés de pratique : favoriser la transmission du savoir afin d’améliorer nos pratiques.